Mardi, voila que se termine la première étape de notre voyage. Il est temps de passer aux choses sérieuses et d'aller chercher notre magnifique voiture de location.

Il fait enfin un temps magnifique ce matin, le ciel bleu est au rendez-vous pour prendre la route de Québec !

On part à pied depuis chez Antoine et Guillemette, le loueur est à 30 minutes environ.

On cherche Europcar, site sur lequel on a loué la voiture mais ici, Europcar vit chez son voisin "Discount".

Pas de souci pour récupérer la voiture si ce n'est qu'on fait noter quelques rayures en plus sur le constat histoire de se couvrir.

Julie se met au volant de notre magnifique voiture bleue car je n'ose pas encore me mettre à la voiture en boite auto. J'ai pourtant révisé les commandes sur internet avant d'arriver chez le loueur.

P_20160503_105046

P_20160503_105035

P_20160503_110040_BF

On retourne chez Antoine et Guillemette pour charger nos valises et dire au revoir à Antoine. Guillemette est déjà au boulot. Antoine nous aide (enfin il porte tout en vrai) à charger nos valises et nous donne les dernières indications pour sortir de la ville et prendre la route de Québec. On trouvera presque du premier coup (un tour de pâte de maison bonus, ça compte pas vraiment comme une erreur de parcours).

La route passe assez vite et même si on commence à avoir faim, on décide de patienter car on arrive à Québec à 14h et ce sera plus sympa de manger là bas.

On arrive sans problème dans la rue de la location. On ne le sait pas encore mais c'est bientôt le début des ennuis...

Pour commencer, il n'est pas autoriser de se garer plus de 60 minutes dans la rue alors que la proprio nous avait dit qu'il n'y avait pas de problème pour se garer.

On va quand même voir si par hasard, la clé qu'on doit récupérer est déjà sous le tapis. Ça nous permettrait déjà de poser nos affaires. Et là, problème, sur l'annonce Airbnb, il y a le nom de la rue mais pas le numéro de l'immeuble... Julie avait fait un mail à la proprio hier pour le demander mais il est resté sans réponse. Ici les rues font plusieurs kilomètres de long donc vous imaginez bien qu'on ne pas soulever le paillasson de toutes les baraques !^^ On essaye donc d'appeler la proprio sur son téléphone portable... on tombe sur un répondeur avec une voix d'homme alors que c'est une femme qui loue l'appart. On laisse un message en demandant de nous recontacter. Il y a un deuxième numéro, on appelle et là : "le numéro que vous demandez n'est plus attribué "....

Alors, en dernier recours, on regarde à nouveau les photos pour trouver des indices. Et d'après les motifs du balcon en fer forgé, on réussi à identifier le lieu. Coup de chance, car on est arrivées du bon côté de la rue. Mais la clé n'est pas là alors que les précédents locataires devaient partir à 14h et qu'il est 14h30... bon comme on ne devait arriver qu'à 17h, on se dit qu'il est trop et on croise les doigts pour que la clé soit là tout à l'heure. En attendant, il nous faut régler cette histoire de stationnement pour les 3 jours à venir.

On parcourt toutes les rues annexes et bien plus loin encore, mais même constat. Pas moyen de se garer plusieurs jours sans avoir de vignette résidant.

On pense alors au "parc-o-bus". Garer sa voiture à la périphérie de la ville et revenir en bus. Arrivées au premier parking, on s'aperçoit qu'il faut une carte de bus pour entrer dans le parking... cette option tombe à l'eau.

On décide ensuite d'aller à l'office du tourisme pour leur demander s'ils peuvent nous indiquer un endroit où nous garer. Je regarde l'adresse de l'office du tourisme et go à l'autre bout de la ville pour nous y rendre. Le GPS nous fait passer par les autoroutes périphériques, le trajet n'en fini pas. Arrivées sur place, on trouve un panneau indiquant que l'office du tourisme a changé d'adresse et se trouve en ville. Il faut qu'on refasse tout le chemin dans l'autre sens !

Puis, on est enfin à l'office du tourisme. Je descend demander conseil pendant que Julie reste à bord car on ne peut pas trop stationner dans le coin.

Et là, une conversation improbable commence entre la femme de l'office et moi même...

- Bonjour, nous venons d'arriver à Québec et je voudrais savoir ou est ce qu'on peut stationner notre vehicule svp ?

- bonjour et bienvenue (toujours un mot gentil avant de commencer quoi que ce soit, on est au Québec).

Alors où logez-vous ?

- Rue St Olivier

- euh... *cherche sur la carte*

- c'est ici *je lui montre car elle n'a pas l'air de connaitre*

- ah bah à cet endroit, vous pouvez vous garer dans la rue.

- euh non, justement, il y a des restrictions dans toutes les rues alentours, il faut avoir une vignette résidant 

- ah ? D'accord, vous avez sûrement raison. Sinon vous pouvez vous garer dans les parkings sous terrain.

- oui mais nous sommes là pour plusieurs jours et on ne peut pas payer aussi cher (une vingtaine de dollars par jour). On avait plutôt pensé aux parc-o-bus mais il faut avoir une carte à puce pour entrer dans les parkings. Or, on n'a pas d'abonnement puisqu'on est touristes...

- mais non il ne faut pas de carte pour entrer !

- ah bon ? Bah à  celui où nous nous sommes rendue, il en fallait une. Mais peut-être pouvez-vous m'indiquer un parc ou il n'y en a pas besoin.

- oui, il y a celui-ci tout près de la ville... 

- ah bah oui tiens, c'est celui auquel on vient d'aller et pour lequel il faut une carte.... *steph dépitée... Julie qui attend toujours dans la voiture pendant tout ce temps...*

* Là, la collègue de la demoiselle arrive en renfort car elle voit que je connais mieux la ville que sa collègue alors que ca fait 1h qu'on est là.*

- il y a peut être un endroit que je peux vous indiquer où vous pouvez vous garer gratuitement ! *oh miracle* 

*elle m'indique le lieu sur la carte. C'est facile de revenir ensuite à location en bus. Au point ou on en est on peut bien essayer.*

Il est déjà 16h15 quand je sors de l'office de tourisme donc on décide de repasser à l'appart vérifier que les clés sont bien la cette fois-ci. On flippe quand même un peu que ce soit un plan foireux vu que la proprio ne donne pas signe de vie. Mais miracle, la clé est bien sous le paillasson. On peut prendre possession des lieux et de poser nos affaires. Tout correspond aux photos si ce n'est le bruit que fait le frigo... on ne l'avait pas entendu sur les photos ! Par contre, le côté cuisine est hyper sombre, mais on est sauvées car il y a une magnifique guirlande de noël lumineuse.

P_20160506_134159

P_20160506_134207

P_20160506_134222

P_20160506_134211

P_20160506_123355_PS

 

Une fois les affaires déposées, il faut aller garer la voiture à l'endroit préconisé par la madame n°2 de l'office du tourisme. On y va sans trop savoir à quoi s'attendre vu que les infos précédentes que la madame n°1 nous avait données étaient erronées. Mais miracle, après avoir prié St Olivier (oui oui j'vous jure on en était rendu à demander de l'aide au st de la rue où on loge^^) pour les clés, va-t-il aussi être avec nous pour le stationnement. Et bien oui, l'info était bonne, je crois qu'on a trouvé  la seule rue où le stationnement est gratuit pour tous à Québec. Il s'agit de rue Holland ! On revient ensuite avec le bus 7 indiqué par l'office de tourisme, encore une bonne info ! Youpi !

On fait une halte au super marché pour acheter de quoi petit déjeuner et quelques provisions pour un pique niqué vu que le temps devrait s'y prêter pour les prochains jours.

On dépose tout ça dans notre frigo tracteur et il est enfin temps de commencer à profiter de Québec !

On arrive dans l'enceinte de la vieille ville et on décide d'aller voir le fameux château de Frontenac, célèbre emblème de la ville. Mais avant cela, on passe devant quelques boutiques dont... la boutique de Noël! Comment résister au plaisir de commencer à préparer noël avec 7 mois d'avance ?! :) Comme on est raisonnables, on n'a rien acheté mais ce n'est que partie remise !

P_20160503_182858

 

P_20160503_182920

 

Puis enfin, au fil de nos déambulations dans les magnifiques rues de Québec, on arrive face au château de Frontenac qui est tout aussi impressionnant que ce à quoi on s'attendait ! En plus, le soleil est avec nous, que demander de plus.

 

P_20160503_183505

 

P_20160503_184029_BF

 

P_20160503_184500

 

P_20160503_185022

 

Il est déjà pratiquement 19h et comme on peut le constater dans le récit que je viens de faire... la pause déjeuner est passée à la trappe... heureusement Julie avait quelques crêpes au chocolat pour nous faire patienter mais là, on a vraiment faim, il va falloir trouver du bon du beau et du consistant pour le repas de ce soir !

C'est le resto les 3 garçons qui retient notre attention avec un burger boeuf, chèvre, noix de pécan et bacon ! Un vrai régal. Et en dessert, crème brûlée pour Julie et pâte à biscuit au chocolat frit pour moi.

P_20160503_192850

P_20160503_192902

P_20160503_201818

Mention spéciale également pour l'affichage qui mène aux toilettes.

 

P_20160503_200511

 

Après ce délicieux repas, on part en ville découvrir un peu l'endroit.

P_20160503_205519_PS

P_20160503_204849_HDR